fbpx
TOP
En février dans ma tête

En ce moment, dans ma tête… (Février 2020)

En discutant avec une amie, j’ai eu l’idée de ce nouvel article. Écrire tout ce qui me trotte dans la tête. Une façon de faire le bilan à la fin de chaque mois et de te partager mes questionnements, mes réussites, mes difficultés…

Des projets plein la tête

Ma première semaine de février était consacrée à la finalisation de mon livre, et à la préparation du Talk show “Du Love Love en Barres” pour les Galeries Lafayette.
M’autoriser à mettre en pause mon activité de graphiste pour me consacrer entièrement à ces deux projets m’a fait un bien fou. J’avais l’esprit libre et du temps pour avancer sereinement et efficacement. Voilà le résultat !

Du Bonheur en Barres – la recette !

La voix dans ma tête est une grognasse !

La V1 de mon livre/carnet d’astuces est donc terminée !!! Il s’appelle “Du Bonheur en Barres – la recette”. Je te livre ma recette inratable pour mettre du bonheur dans ton quotidien : des citations gratinées, des challenges qui te donnent la pêche, et des tas d’astuces pour faire à ta sauce !

Finir ce projet m’a permis de vider ma tête sur le sujet “comment mettre du bonheur dans son quotidien”. C’est un peu comme si j’avais rangé mon cerveau. Tout ce qui concerne ce sujet est maintenant au même endroit !

J’ai toujours pensé à Jonathan Lehmann pour écrire la préface de ce livre, alors je me suis permise de lui demander. Mais, il sort également son livre en ce moment – Les antisèches du Bonheur (d’ailleurs, il a l’air trop bien !) donc il n’a pas le temps. Dommage. Je suis tout de même contente d’avoir osé poser la question.

J’ai d’autres gens en tête pour cette préface, j’aimerais que ce soit quelqu’un que je suis depuis plusieurs années et que j’apprécie beaucoup. Quelqu’un qui touche mon cœur. Alors j’ai demandé à deux autres personnes et si cela ne fonctionne pas, mon livre sera édité sans préface dans un premier temps.

D’ici fin mars, un petit stock sera déjà imprimé !

Lire le communiqué de presse

 

Du Love Love en barres !

Du love love en barres

C’était une grande première de créer cette conférence. Une fois le contenu écrit, je me suis entraînée plusieurs fois en me filmant à la maison, pour trouver le bon ton et être à l’aise. J’étais très stressée, car je n’avais jamais pris la parole seule devant tant de personnes. On me disait “n’oublie pas de t’amuser et de prendre du plaisir”. Dans ma tête, je me disais “mais comment tu veux que je m’amuse devant tant de personnes qui me regardent et m’écoutent” Et pourtant, je me suis éclatée. J’ai adoré ces échanges et ces interactions avec le public. Les personnes présentes étaient intéressées, bienveillantes et ont toutes participé avec joie.

À l’issue de la conférence, j’ai pu échanger avec certaines personnes et c’était génial de rencontrer “en vrai” ces personnes. Je me suis vraiment sentie à ma place.

Je profite d’ailleurs de cet article pour remercier toutes les personnes qui m’ont aidé à faire cette conférence, les Galeries Lafayette de m’avoir accueillie et toutes les personnes présentes pour leur écoute, leur participation et leur sourire qui m’a donné confiance dès les premières minutes.

Cette conférence sur l’amour de soi m’a permis de travailler à nouveau sur mon rapport à moi-même. 

Mes questionnements, mes ressentis

J’ai peur de l’agenda perso qui se remplit

Il m’arrive ressentir une vague de panique quand je vois mon agenda qui se remplit, ou quand on me demande des dates pour planifier des week-ends. Cette peur panique me questionne vraiment car c’est avec mes amis et ma famille que je la ressens le plus. J’ai l’impression de ne pas faire assez, de ne pas être “à jour”. Personne ne me reproche rien, c’est vraiment moi avec moi-même. J’ai du mal à comprendre d’où ça vient, mais je trouve cela très déplaisant. C’est un mélange de culpabilité, de fatigue et de peur. J’ai du mal à l’exprimer. Je ne sais pas si je n’assume pas de prioriser en ce moment la partie pro, ou si je m’impose toute seule beaucoup de choses pour faire en sorte de satisfaire le plus de monde.

Ce sentiment est en moi depuis déjà quelque temps et je sais que derrière tout ça, il y a la peur de la solitude, la peur de décevoir, par conséquent la peur du rejet et de l’abandon. Je teste des choses pour me libérer de ce sentiment, et je prends le temps de me ressourcer.

Je me fais accompagner pour mieux vous accompagner

Qui a dit que les couturiers étaient toujours les plus mal fagotés ? Je travaille très régulièrement sur moi, ça me semble fondamental pour pouvoir t’apporter plus de valeurs et d’authenticité.
Ce mois-ci, j’ai travaillé avec Sylvie Tissot-Bourgeois (Et si j’avais un coach !) en coaching amoureux. On revient dans un premier temps sur mes relations passées, et mon schéma du couple. Ca me permet de poser beaucoup de choses et de comprendre pourquoi je répète certains schémas, et on travaille aussi sur l’avenir. L’objectif est d’avoir une relation saine, épanouie, stable et dans l’autonomie autant avec moi qu’avec Chéribibi.

Je travaille également avec Cindy Ghys sur la partie professionnelle et personnelle. Elle m’aide à révéler qui je suis pour pouvoir le transmettre via Du Bonheur en Barres.

 

Mes (re)découvertes

Le miracle morning

À jongler avec mes deux casquettes, je me suis rendu compte que j’avais complètement mis de côté le miracle morning depuis quelques mois. Dès 7 h, j’attaquais mes journées de boulot pour les terminer rarement très tôt. Ce rythme ne me convenait pas réellement, car à la fin de la journée, j’étais épuisée plus moralement que physiquement. Je me suis donc remise au miracle morning et ça va beaucoup mieux.
Chaque matin, après le petit-déjeuner, j’écris tout ce qui me trotte dans la tête, et je planifie ma journée si je n’ai pas eu le temps de le faire la veille. Ensuite, je prends 20 min pour faire cette méditation sur l’abondance. Je l’aime beaucoup, car elle me permet de faire des visualisations. Ensuite, je lis un livre de développement personnel jusqu’à 8h00.

 

Lectures :

Depuis l’au delà – Bernard Werber : j’adore ce livre. J’avais envie de m’immerger dans un bouquin passionnant que j’ai hâte d’ouvrir chaque soir et je ne suis pas déçue. En ce moment, j’entends beaucoup de gens me parler de “leurs guides” ou de “leurs Dieu”. D’autres remettent les choses qui leur arrivent sur le compte de “l’univers” ou de la “vie”. Ce livre, à la frontière du rationnel et de l’irrationnel est captivant.
Voir le livre

Je pense trop – Christel Petitcollin : en lisant les premières pages, j’ai eu l’impression que l’auteur me connaissait personnellement. Presque mieux que moi. Il parle des hypersensibles et des surefficients mentaux (je déteste ce terme, mais il exprime bien ce qui se passe dans ma tête) et met en mot des choses que je ressens, sans parvenir à les exprimer. J’ai hâte d’en arriver à la partie où elle explique comment piloter son cerveau.
Voir le livre

On est foutu, on pense trop – Serge Marquis : ce livre m’aide à canaliser mon mental incessant en prenant de la distance avec “Pensouillard”, le hamster qui a élu domicile dans ma tête pour tourner dans sa roue.
Voir le livre

Film ou série :

Spinning out : j’adore le patinage, depuis toujours (sûrement mon côté princesse qui revient !) et cette nouvelle série Netflix me plaît beaucoup. L’héroïne a un rêve, celui de participer aux Jeux olympiques. Elle s’interroge – aller au bout de ce rêve au risque de tout perdre, ou arrêter maintenant. On partage son quotidien, ses doutes, les épreuves qu’elles traversent, aussi bien sportives que personnelles et on kiffe avec elle !

Mes apprentissages

J’ai un petit objectif sportif de faire un triathlon début juin. Pas en compétition, juste pour moi. Je cours depuis plusieurs années, je me suis mise au vélo et j’ai toujours aimé nager. Que de bonnes raisons pour faire un triathlon. Sauf que je ne sais pas nager le crawl, juste la brasse. Alors j’ai commencé les cours de crawl. Et ba c’est pas évident, je te le dis ! J’ai l’impression de me noyer à la moitié de la longueur tellement je m’essouffle ! Mais j’adore apprendre, alors je ne lâche pas tout de suite !

Avec le coaching amoureux, j’apprends à exprimer mes besoins, et mes peurs. Parfois, je mets du temps à les comprendre et à les exprimer, mais je suis toujours fière quand j’y arrive et heureuse de me sentir écoutée et considérée. Parfois, c’est moi qui me freine toute seule et qui me dit que je ne peux pas exprimer tel ou tel ressenti alors que s’il est bien formulé il peut-être très bien reçu.

Avec le livre de Christel Petitcollin, j’apprends à mettre des mots sur le fonctionnement de mon cerveau, à le nourrir de ce dont il a besoin. Parce qu’en fait tout le monde n’a pas de hamster dans la tête !

Réussite

J’ai réussi à prendre du plaisir à faire cette conférence.

Pour renouveler l’expérience, j’ai planifié un Workshop le 4 avril à Annecy, et deux nouveaux ateliers/conférence lors du salon “Les bel’rencontres autour des auteurs et de l’art” les 18 et 19 avril à Frontenex.

J’ai fini l’écriture et les illustrations de mon livre.

J’ai reçu le livre terminé de Cindy Ghys avec mes infographies dedans ! C’était un rêve que d’avoir mon nom dans un livre !

Mes erreurs / Axe d’amélioration

Faire beaucoup de choses

J’aime avoir des tas de projets en tête, être là pour les autres, faire beaucoup de sport, tout cuisiner maison, que mon appart soit ultra propre… Je ne lâche sur rien. Sauf que je me rends compte qu’avec deux boulots, je suis d’une certaine façon obligée de lâcher temporairement sur certaines choses. J’ai du mal avec cette notion de temporaire. Alors j’ai repris mon infographie sur les priorités pour définir mes cœurs de ce prochain mois.

Mes coeurs sont donc :

Du Bonheur en Barres et son développement

Moi. Ca peut paraître très prétentieux, mais j’assume et je choisis de me faire passer comme un cœur en ce moment, car j’ai trop tendance à m’oublier au profit de beaucoup de choses. Cette conférence sur l’amour de soi m’a permis de réouvrir le sujet pour aussi mieux m’apporter cela pour moi.

Mes amis, ma famille

Mon travail de graphisme

Vouloir être parfaite

Ce point est bien sûr lié au point précédent. Je me mets une pression très forte pour essayer de tout faire parfaitement bien. Pour me prouver tout un tas de choses à moi certainement et aussi par peur du rejet et de l’abandon. Sauf que personne n’est parfait, et qu’à vouloir l’être, je m’éloigne un peu de qui je suis.

Mes objectifs pour le mois prochain

Passer plus de temps avec les gens que j’aime

Profiter de l’instant présent

Dernière relecture du livre avant l’impression et la commercialisation

Écriture d’un article sur le fait que “je pense trop”

Préparer les ateliers et le workshop

Ce que je retiens de ce mois

Grâce à un exercice de coaching, j’ai pu réaliser à quel point les gens que je fréquente m’aime telle que je suis. C’est moi qui parfois n’accepte pas tel ou tel trait de mon caractère. J’ai donc compris que je pouvais aussi me donner à moi-même cet amour inconditionnel. Et comme Chéribibi me l’a conseillé ce week-end, je décide (enfin) de m’aimer telle que je suis. Publier cet article est une façon de m’accepter et d’oser affirmer qui je suis.

Et toi ? Que retiens-tu de ce mois de février ? Qu’est ce qu’il se passe en ce moment dans ta tête ?
N’hésite pas à me dire si cet article t’a plu ou non, et si tu aimerais y voir d’autres choses.

 

Commentaires (3)

  • Elie

    J’ai beaucoup aimé ton article. Je me reconnais parfois dans ce que je peux vivre aujourd’hui ou dans ce que j’ai vécu avant.
    En tout cas sage décision de t’aimer comme tu es. Tu es sur le chemin, bravo et tu assures !!! Je suis époustouflée de tout ce que tu fais et de qui tu es.

    répondre
  • Severine

    Rhooo alors moi à la lecture de ce post…. je me sens coupable de t’en avoir rajouté une couche vendredi… bah on ne se refait pas… même si on s’améliore !!! Hihihi…
    En tout cas pour revenir au mois de février, je suis très heureuse d’avoir assisté à ton tout premier talk show et tu as assuré comme une cheffe… De toute façon… j’aime tout ce que tu fais car tu le fais bien et avec coeur… J’ai hâte de découvrir le livre de recette à Frontenex et de passer du temps en ta compagnie car il est précieux et enrichisssant de te cotoyer telle que tu ES ! Des bisous du dimanche….

    répondre

Soumettre un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires

Enregistrement de la session utilisateur

session

Analytics

_ga, _gid, _gat