fbpx
TOP
En février dans ma tête

En ce moment, dans ma tête… (Juin 2020)

Un peu plus d’un mois que nous sommes déconfinés… Et je ne vais pas mentir, j’ai parfois eu envie de me “reconfiner”… Pas évident de garder le rythme quand autour de toi tout s’accélère. Ce mois-ci, j’apprends chaque jour à poser mes limites, à redéfinir mon cadre de travail idéal. Et je me rends compte que le plus difficile est de m’autoriser à le respecter. 

Mes questionnements, mes ressentis

L’organisation

Avec le déconfinement, je me suis vraiment rendue compte de ce que voulait dire être perméable à tout les stimulis extérieurs. J’ai senti rapidement un besoin d’avoir des moments seule, au calme, sans sollicitations extérieures. Pas besoin de semaines entières, même un court moment d’une petite heure est bénéfique. Du coup, je travaille plus souvent de chez moi, je module mon rythme pour me créer ces temps-là. Ils sont vraiment importants pour ma vitalité. J’adapte mon rythme en fonction de mes besoins et envies du moment.

Je me rends compte aussi que je me mets toute seule une pression énorme pour être “à jour” : dans mon travail, dans mes messages, dans ce que je dois faire au quotidien, dans ma présence auprès de mes amis et de ma famille, dans mes lectures, mes formations… Et ça me mets une charge mentale constante. Si je ne coche pas le truc de ma to-do, j’y pense presque non-stop. Je me mets la barre toujours plus haute. C’est aussi ce qui me donne envie de me dépasser et de sortir de ma zone de confort.

Sortir de mon mental

Je me rends compte aussi que mon cerveau tourne à mille à l’heure. La plupart du temps, j’adore ça. Ca me permet d’avoir plein de projets en tête. Sauf que la limite entre le plein et le trop-plein est hyper mince. Et quand il y a trop plein, ça boucle, ça panique, ça fatigue. Et là… C’est le drame !

Dans ce cas-là, j’ai des tas de méthodes :

  • Courir très vite pas trop longtemps. Juste le footing défoulage.
  • Écrire
  • Appeler une copine (et j ‘en ai une très très forte qui me fait sortir à chaque fois de mon mental). Elle a un super pouvoir !
  • Travailler sur un sujet qui me plaît
  • Ranger la maison
  • Écouter des podcasts
  • Faire des mandalas
  • Jardiner
  • Faire un cours de yoga ou une méditation…

En fonction du moment, je choisis l’option qui me tente le plus. Mais j’essaie surtout de ne pas rester à tourner en boucle dans ma tête, car je sais très bien que ça ne me réussit pas.

Toujours des projets plein la tête

Pendant le confinement, j’ai créer et illustrer tous mes supports d’accompagnement. C’est génial ! Maintenant pendant mes séances, mes clientes et moi-même pouvons nous référer au même dossier. On a un suivi entre chaque séance et on sait toujours où on en est.

Accompagnements parents/enfants

J’ai aussi envie de proposer des supports et des accompagnements pour les parents et les enfants sensibles. En fait, je trouve trop triste d’arriver à l’âge adulte et de ne pas se connaître, de ne pas s’aimer, et de ne pas savoir écouter ses émotions. Je l’ai vécu et je n’ai pas envie que d’autres vivent ça, car à mon sens, si on apprend cela dès le plus jeune âge, on se construit avec une bonne estime de soi, on connaît son fonctionnement et on avance plus sereinement.

Dans un premier temps, je souhaite créer un jeu des émotions pour que les parents et leurs enfants apprennent à communiquer leurs émotions. Le tout dans une ambiance, ludique et détendue bien sûr. Un moment de partage léger et convivial autour de ce sujet pas toujours simple à aborder.

Afin de créer un univers graphique dédié à ces supports parents/enfants, je me fais accompagner par Cibee Kamara en suivant sa formation Latchi te booste.

Le sport et le cycle hormonal

Je vois qu’en fonction de mes cycles, mon rythme, mon énergie et mon moral varient. Je suis persuadée qu’en connaissant notre cycle hormonal, nous pouvons profiter de chaque période du cycle pour certaines choses. En fonction d’où j’en suis, j’adapte mon alimentation et mon planning.
Le sport tient une place très importante dans mon quotidien. Et actuellement, je me documente sur le fait d’adapter mes séances d’entraînement en fonction de mon cycle hormonal.

Sur le sujet, j’ai adoré ces livres : “Kiffe ton cycle” et “28 jours en forme“.

Mes apprentissages

Poser mes limites

Une personne s’est approprié mes images en y apposant son logo et en communiquant avec. Les visuels avec son logo ont été repartagés plus de mille fois. Cela m’a beaucoup questionné sur ce pourquoi je faisais ce métier et comment je le faisais. Je suis certaine d’une chose, c’est que je ne souhaite pas faire la police quant à l’utilisation de mes images. Simplement, je me suis permis de poser mes règles. Un petit rappel sur les droits d’auteurs ne fait pas de mal. À l’ère d’Internet, on a souvent tendance à croire que tout ce qui est sur Internet est à tout le monde, mais ce n’est vraiment pas le cas.

droits-dauteur-utilisation-des-images-du-bonheur-en-barres

Je n’ai pas pour habitude d’aller au conflit, et je n’étais pas à l’aise avec cette histoire. Ne rien faire revenait à accepter que tout le monde s’approprie mes images. Comme si cela n’avait pas de valeurs pour moi. J’ai donc choisi de me respecter en refusant l’utilisation de ces images.

Demander de l’aide

J’ai aussi appris à demander de l’aide sans culpabiliser ou me dire que je peux tout gérer toute seule. Certes, je peux gérer beaucoup de choses, mais quand il y a trop plein, il vaut mieux demander de l’aide plutôt que de laisser le cerveau déborder. Alors je réfléchis à l’idée de travailler avec une community manager pour avoir plus de temps pour créer des contenus, des ateliers, des séances de coachings et pour apporter plus de valeur ajoutée aux âmes sensibles qui me font confiance.

Mes découvertes

Le blabla dans ma tête

J’ai eu le plaisir d’échanger avec Charlotte, qui a créé ce podcast, dans lequel elle se confie avec authenticité sur son hypersensibilité. Je le trouve vraiment intéressant et touchant de sincérité.

Le podcast

Réussite

Ce mois-ci, j’ai reçu les versions imprimées de mon livre et de mon support d’accompagnement. C’est vraiment un rêve qui se réalise pour moi. Avoir mon propre livre ! Une belle réussite !

Bien vivre sous haute sensibilité, le programmeJ’ai également terminé mon coaching avec Cindy Ghys, qui m’a permis de mettre en place plein de choses pour vraiment me lancer dans mon activité de coaching. Je suis à la fois très heureuse de cet accompagnement et triste qu’il soit fini, mais c’est le début d’une nouvelle histoire. Une histoire que j’écris avec toi qui me lit.

J’ai aussi donné mon premier atelier sur l’organisation. C’était super ! Les participants étaient satisfaits, et sont repartis recentrés sur eux et leurs besoins.
Si toi aussi, tu veux participer, n’hésite pas !

Mes objectifs pour les prochaines semaines

Travailler sur les visuels de jeu de cartes

En apprendre plus sur les enfants hypersensibles

Te parler de l’entrepreneuriat parce qu’au niveau des émotions (et pas que), c’est pas simple tous les jours !

Profiter de l’instant présent, parce que je me rends compte que les choses simples sont vraiment les meilleures.

Commencer une formation en coaching

Ce que je retiens de ces dernières semaines

Je retiens que la vie m’a testé. Pour voir si j’arrivais à garder le rythme du confinement. Pour voir si je pouvais continuer à m’écouter et à prendre du temps pour moi.
J’ai aussi compris que je n’étais pas Du Bonheur en Barres, je suis Sophie, et j’ai créé ce projet que j’aime beaucoup. Nous grandissons ensemble, je le fais grandir et il me fait grandir, mais mettre cette distance m’a permis de prendre du recul et de le faire évoluer différemment.

 

C’est quoi le blabla dans ta tête à toi ? 

Commentaires (2)

  • Solène

    2 ans déjà! Je me souviens quand tu m’avais parlé de ce super projet “du bonheur en barres” qui était en train de naître un peu secrètement. Et maintenant je vois tout le chemin parcouru depuis… La détermination est un mot qui te va comme un gant. Joyeux anniversaire DBEB !

    répondre

Soumettre un commentaire

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires

Enregistrement de la session utilisateur

session

Analytics

_ga, _gid, _gat