fbpx
TOP
Je me sens en décalage quand...

Hypersensible, je me sens en décalage quand…

Merci à tous de votre participation à ce nouvel article collaboratif ! Vous êtes la meilleure team d’hypersensibles

 

Je me sens en décalage quand…

  • je dis tout haut mes pensées, et que je suis la seule,
  • je parle de mes ressentis et que personne ne comprend vraiment ce que je raconte,
  • je dis que le confinement ne m’a pas du tout dérangé,
  • je suis en soirée,
  • je souris et qu’autour de moi, ça tire la tronche,
  • un bruit n’agace que moi,
  • j’ai besoin de me reposer et que tout le monde autour de moi commence la soirée,
  • je déteste aller au bar avec les copines,
  • une situation me touche beaucoup et pas les autres,
  • quelqu’un fait quelque chose, sans y mettre de l’amour,
  • j’ai envie de rentrer tôt d’une soirée,
  • je me sens complètement seulement quand toute ma famille est à la maison,
  • je modifie les couleurs de mon Powerpoint en utilisant les codes RVB, juste pour avoir THE couleur,
  • au pot de départ des autres, c’est moi qui pleure,
  • je suis dans un groupe de personnes et qu’il y a du bruit,
  • je constate mon hyper-investissement pour les autres, et ce n’est pas réciproque,
  • mes émotions dictent chaque instant de ma vie, à contrario des autres,
  • quelqu’un fait du second degré,
  • personne ne comprend ce que je dis, mes jeux de mots ou mes réflexions sensibles,
  • les idées noires prennent le dessus sur la journée ensoleillée,
  • je dois faire la conversation à des inconnus,
  • j’exprime ce que je ressens et qu’on me répond un “t’exagères”, plein de jugements,
  • je reçois les messages des mamans de l’école de ma fille,
  • je n’aime pas faire la bise pour dire bonjour, car je sais qu’il faudra dire aurevoir et que c’est trop,
  • je ressens toutes les tensions dans une pièce alors que d’autres sont cool,
  • mon cœur hurle “ce n’est pas bon pour nous poulette”, mais que ma tête dit “t’as pas le choix, c’est normal”
  • j’ai l’impression d’être inadaptée pour notre société, car je ne rentre dans aucune case,
  • au boulot, tu fais bien ton taff, mais coûte que coûte, on te critique,
  • je suis triste avant mon anniversaire,
  • je suis en ville,
  • je veux parler à cœur ouvert et que ma transparence déstabilise,
  • je m’enferme dans mes livres,
  • on me dit que je suis hystérique parce que je pleure et souffre d’une situation,
  • tout le monde se sent obligé de boire pour s’amuser,
  • les gens ne réfléchissent pas à l’impact de ce qu’ils sont en train de dire,
  • dans les bars on ne s’entend pas parler, et ça n’a l’air de ne déranger que moi,
  • on me coupe la parole à plusieurs reprises, car le sujet est jugé inintéressant, alors que…
  • on me dit que je prends les choses trop à coeur,
  • j’ai l’impression de faire quelque chose qui me paraît “normal” alors que tout le monde trouve ça “bizarre”,
  • les discussions sur la société arrivent sur la table… Incompréhension totale,
  • les émotions me submergent et que je n’arrive pas à contrôler mes larmes.

N’hésitez pas à compléter la liste en commentaire.

Commentaires (1)

  • Fabienne Kuczynski Macrez

    D’avoir besoin de gestes d’amour et rassurants quotidiennement pour se sentir aimé

    répondre

Soumettre un commentaire