fbpx
TOP

novembre 2021

Mon témoignage sur ma vie d’hypersensible a récemment été publié par Sophie sur son compte Instagram et a suscité divers commentaires dont plusieurs tournaient autour du même thème : le fameux niveau 3 et le boss de fin ! Mon expérience pouvait en effet se résumer de manière très schématique en trois niveaux : Niveau 1 : ma vie d’enfant et d’adolescente qui vivait son hypersensibilité sans culpabilité, ni masque. Jusqu’à finir par me heurter au monde réel et à cette impression grandissante que je ne réagissais pas comme les autres. C'est ce qui m’a fait passer au niveau 2. Niveau 2 :

En début de mois, j'ai eu la chance d'animer un débat entre plusieurs couples sur le thème : "comment les personnes qui partagent nos vies, vivent notre entrepreneuriat ?" Il est souvent revenu le fait que les entrepreneur.e.s passent "trop" de temps à travailler. Que pour certains, c'était comme une addiction. On parle dans ce cas de "workaholic". J'avais effectivement déjà entendu parler d'addiction au travail, au sport, et à d'autres activités.  J'ai cherché à comprendre d'où pouvait venir ce côté addictif que je ressens moi-même très fréquemment avec mon travail que je vis comme une passion. En faisant mes recherches,