TOP
Hypersensibilité et sexualité, ça donne quoi avec Louise Brunet

Hypersensibilité et sexualité, ça donne quoi ?

A première vue, on pourrait penser qu’hypersensibilité et sexualité forment un couple affichant le statut “c’est compliqué !”. Avec Louise Brunet, naturopathe, sexologue, auteure spécialisée dans les troubles intimes féminins, et créatrice du compte @lafeminologie nous avons souhaité répondre à vos questions sur l’hypersensibilité et l’intimité. Difficile de résumer une conversation en un article digeste, je te conseille donc d’écouter l’épisode qui sera beaucoup plus vivant et complet !

En quoi l’hypersensibilité peut-elle impacter l’intimité ?

Les sens

Rappelons que les sens des personnes hypersensibles sont très réceptifs et captent plus d’information que ceux des personnes non-hypersensibles.

Lors d’un moment intime (et pas que d’ailleurs !), le moindre élément perçu par les sens (odeur, son, goût, toucher, vue) peut décupler ou au contraire annuler complètement le désir ou nous faire sortir de l’instant présent.

Par exemple une horloge qui tourne peut-être obsédant pour une personne hypersensible, ou un son dont elle ne parvient pas à savoir d’où il vient. Cela peut la sortir du contexte, car elle va être focus sur ce son.

Il est aussi possible d’en jouer voir même de favoriser les conditions grâce au sens en choisissant une musique agréable, une bougie odorante, tout ce qui vous fera vous sentir bien…

En revanche, il n’y a pas besoin d’une ambiance parfaite pour que ça fonctionne, l’hypersensible peut faire abstraction de certaines informations extérieures si elles ne sont pas désagréables ou douloureuses, bien sûr en apprenant à se focaliser sur soi et son plaisir.

L’empathie

Quand on ressent tout ce que ressent le partenaire, c’est parfois difficile de lâcher prise. Par exemple, en plein acte sexuel, un hypersensible peut très facilement repérer une gêne chez son partenaire (souffle différent, mouvement des yeux, changement de rythme…). Il va alors essayer de comprendre ce qu’il se passe et à nouveau sortir de son plaisir.

Cela fonctionne aussi dans le sens inverse, s’il sent l’excitation et le plaisir de l’autre, cela décuplera le sien en retour.

Hypersensible ou non, dans l’acte sexuel partagé, certaines personnes ont tendance à se poser plein de questions :

  • qu’est-ce que l’autre pense/ressent ?
  • comment est-ce qu’il/elle me voit ?
  • qu’est-ce qu’il se passe dans sa tête ?
  • est-ce que si je prends telle ou telle position il/elle va aimer ?…

Même si la sexualité à deux est un moment partagé, chacun des partenaires peut ressentir du plaisir. Quand on est hypersensible, on a tendance à projeter ce que l’autre ressent/pense /imagine… Et nos interprétations peuvent s’avérer fausses.

Par exemple, si un des partenaires souffle pendant l’acte sexuel, ce n’est pas forcément parce qu’il s’ennuie, c’est peut-être parce qu’il a besoin de se détendre, de se ré-oxygéner, ou c’est sa manière à lui d’exprimer son plaisir.

N’hésitez donc pas à communiquer. C’est ok de dire à son partenaire, est-ce que tu souffles parce que tu t’ennuies ? Il vaut d’ailleurs mieux le faire, et ensuite se reconnecter ensemble dans le moment plutôt que de passer 10 minutes à analyser le pourquoi du comment du soufflement.

A lire sur le sujet : Hypersensibilité : émotions et sensations, comment se mettre au diapason ?

Kit de survie offert pour Autistes Autiste, Extraverti, Introvertis, introverti, Surdoués, Personnes hypersensibles, Personne hypersensible, Gens sensibles, Quelqu un de très sensible, Personne très sensible, Je suis sensible, Personnes sensibles, Quelqu un de sensible, Surdoué, Enfant sensible, Fille sensible, Personnes plus sensibles, Enfants sensibles, Individu sensible, Enfant à haut potentiel ,Personnes qui ressentent, Femme sensible, Hommes sensibles, Extravertis, Extrêmement précoce, Extrêmement sensible, Autisme, TDAH, zèbre, surdoué, HPI, Haut potentiel intellectuel, haut potentiel émotionnel, Fleur de peau, Très-sensible, Grande sensibilité, Émotions des autres, Trait de caractère, Être sensible, Être hypersensible, Empathique, Hyper-sensibilité, Sensible aux autres, Sensible au travail, Être moins sensible, est très sensible, Dit sensible, Devenir sensible, Sensibilité des gens, Hautement sensible, Surdoué, Sensibilité exacerbée, Introvertis, Développer sa sensibilité, Sensible à d autres, Doté d une sensibilité, Caractère sensible, Gens sont sensibles,Émotivité, Tellement sensible, Fort sensible, Extrême sensibilité, Travail sensible, Relation sensible, Sensible aux critiques, Grand sensible, Être très fragile, Développer leur sensibilité, Insensible à, Avoir une sensibilité, Sensible aux difficultés , Sensible aux mêmes, Sensibilité extrême, Exprimer sa sensibilité, Façon sensible, Développer une sensibilité, Très sensibles, Excès de sensibilité , Ressentent les gens, Manière sensible, Peau hypersensible, Profondément sensible, Sensibles aux autres, Gens ressentent , Sensibles à d autres, Sensible à la manière, Sensibilité au monde, Sensible au monde, Hyperesthésie, Compassion, Vivre et ressentir, Système nerveux, Sentiment d être incompris, Différence est sensible,Intelligence émotionnelle, Mieux se comprendre, Sensorielles, Ressent les choses, Odorat, Sensoriels, Sentiments exacerbés, Devient moins sensible , Sensibilités, Introversion, Tempérament, , Sentir les choses, Intolérance , Faisait ressentir, Ressenti comme étant, Sensibilité excessive, Frissons, Hypersensibilité, Enfants sont sensibles, Différences sensibles, Sensibilité particulière, Moins sensible, Moins sensibles, Ressentir les choses, Belle sensibilité, Toxique, Personne concernée, Être empathique, Être une éponge , Physiologiques, Ressens la même chose, Peur d avoir peur, Estime de soi, Grande empathie, Sensoriel , Hypersensibilité connue, Exacerbée, Sensible à certains, Rester sensible, Intuitifs, Profondément ressenti, Positives, Manque de confiance, Intellectuel, Quotient, Ressentent la même chose, Être extrêmement, Percevoir le caractère, Telle sensibilité, Impossible de ressentir, Ressentir la moindre, Bienveillant , Peurs, Réactif, Désagréables, Fait sensible, Enfant intérieur, Rend sensible, Ressent très fortement , Supporte aucune, Mon enfant, Forte empathie, Présentant une hypersensibilité, Tester la réaction, Vraiment sensible, Réagissent fortement, Avoir des réactions, ultra sensible, ultra sensibles,

Comment se connecter à son/sa partenaire ?

Connection mentale

Personnellement, j’aime beaucoup le jeu pour les amoureux “L’art de chérir” constitué de cartes avec des questions du type :

  • ce que tu aimes chez moi, c’est…
  • je me sens aimé(e) quand tu…
  • ce qui est facile et délicieux avec toi, c’est…

La communication est un très bon moyen de se connecter à son/sa partenaire.

Vous pouvez aussi faire un portrait chinois de votre sexualité, c’est un moment complice qui permet de faire passer plein d’infos importantes :

  • si ta sexualité était une couleur, ça serait laquelle ? Pourquoi ?
  • si c’était un dessert ? Pourquoi ?
  • si c’était un lieu ? …

Toutes les réponses sont prétextes à discuter, et amènent d’autres questions pour comprendre l’autre et plus si affinités. ❤️ Bien entendu veiller à être dans une écoute bienveillante et non-jugeant. Si votre partenaire parle de quelque chose que vous n’aimez pas, chercher à comprendre ce qu’il/elle aime et exprimer ce que vous n’aimez pas. Le tourner comme un jeu d’apéro permet de décomplexer le sujet.

Connection physique

Pratiquer le massage est une autre manière d’entrer en lien avec l’autre. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres au toucher, c’est important pour eux de “toucher” leur partenaire pour se sentir proche. Hypersensibilité et sexualité sont des ingrédients qui peuvent aller très bien ensemble !

Bannir la suradaptation

La suradaptation est souvent un problème de l’hypersensibilité dans la sexualité. Vouloir faire plaisir à l’autre et non à soi ne fonctionne pas. Si vous donnez du plaisir à l’autre et que ça vous plaît de le faire, c’est ok. Si ça crée en vous de la frustration, de la colère ou des ressentis inconfortables, là, ce n’est plus ok.

On peut faire plaisir à l’autre, sans aller trop loin pour soi.

Savoir ce que vous aimez vous et connaître vos limites est important pour vous connecter d’abord à vous puis votre partenaire.

Vivre une relation amoureuse harmonieuse avec le MN Test

Comment lâcher le mental dans la sexualité ?

Comme le cerveau des hypersensibles n’a pas de filtre, toutes les informations passent et sont ensuite traitées une à une par le cerveau :

  • c’est quoi ce bruit ?
  • pourquoi ce truc me gratte ?
  • bizarre, il/elle n’a pas la même odeur que d’habitude !
  • tiens ça me fait penser qu’il faut que j’achète tel truc pour samedi…

La solution n’est pas de plus ressentir, mais de réduire l’impact de ce que l’on ressent. Typiquement un bruit inconnu, c’est ok de se dire : peut-être que c’est ça ou ça, je verrais ça plus tard, mais pour l’instant, je préfère me concentrer sur l’instant que je vis.

On peut aussi essayer de se créer un cocon en choisissant un lieu qu’on aime bien, des draps doux, une musique agréable… C’est tout à fait possible de mettre en place des rituels avant le moment intime pour se reconnecter à soi comme le massage, la relaxation, la visualisation…

A lire sur le sujet : L’hypersensibilité dans l’intimité, ça donne quoi ?

Pour autant, repensez à toutes les activités ou toutes les situations où vous étiez dans le flow. Ou justement votre mental était absent ou peu présent. Quels étaient les ingrédients de ces moments ? Que faisiez-vous, avec qui, où, qu’aviez-vous fait avant ? Qu’aviez-vous de prévu après….

Certains ont besoin de beaucoup de temps libre pour se laisser aller, d’autres préfèrent que ce soit très court… Tester. Parlez avec votre partenaire, exprimez-lui vos envies, vos peurs, vos doutes, vos besoins…

Si vous n’avez pas le mode d’emploi, lui ou elle ne l’aura pas non plus. D’où l’importance de connaître son corps, ses envies, et de savoir les communiquer pour associer hypersensibilité et sexualité.

A lire sur le sujet : J’ai un blocage sexuel quand ça devient “sérieux”

Ose ton féminin

Pourquoi est-ce si difficile de se centrer sur son propre plaisir ?

Il y a différents types de plaisir :

  • le plaisir solitaire pendant la masturbation
  • le plaisir ressenti dans une relation avec un(e) ou plusieurs partenaires

La sexualité est un domaine encore très tabou pour lequel il y a déjà beaucoup de “couches” à enlever pour des personnes non-hypersensible. L’hypersensibilité est donc une “couche” supplémentaire pour laquelle il est important d’apprendre à comprendre ses émotions, ses ressentis… Avant d’accéder à la couche inférieure qui est vraiment celle de soi et de son propre plaisir.

Les “couches” dépendant de la société, de notre construction sociale, de notre éducation, de notre parcours de vie, de la religion, de nos expériences, de nos blessures, du transgénérationnel…

C’est plus facile d’apprendre ou de découvrir des choses seul(e) parce qu’il n’y a le miroir de l’autre qui nous renvoie des émotions, des sensations, un regard…

Se centrer, apprendre à connaître son corps, son plaisir, ce qui nous fait du bien ou non, ça s’apprend déjà seul(e) pour ensuite le retranscrire dans une relation à l’autre.

Ce n’est pas le/la partenaire qui nous apprend comment notre corps fonctionne. L’autre peut nous aider à nous découvrir ou à découvrir certaines expériences, mais notre plaisir nous appartient et qui d’autre que nous-même peut mieux savoir ce que l’on ressent.

Comment créer sa propre sexualité ?

La base, c’est d’apprendre à se connaître, entendre ses besoins et ses ressentis puis les comprendre pour les amener dans une sexualité avec partenaire(s). C’est pour cela que j’ai crée le programme Puzzle afin d’apprendre à se connaître soi-même dans un premier temps.

Demandez-vous déjà pour vous, ce qu’est une sexualité épanouie. Vraiment. Quelle image avez-vous d’une sexualité épanouie ?

Ensuite, vous pouvez poser la même question à votre ou vos partenaires.

Voyez si vos points de vue concordent, s’il y a des ajustements à faire et kiffez !

Avec le développement personnel, les bilans de compétences… On fait beaucoup le point sur nos aspirations, alors pourquoi ne pas le faire dans sa sexualité ?

Dans le quotidien, ça peut être :

  • prendre des temps pour soi pour réfléchir à sa sexualité, se demander ce qu’on a envie de tester, de découvrir, ce qui nous attire,
  • faire un vision board de sa sexualité désirée,
  • se documenter, écouter des podcasts, lire des livres…
  • se faire accompagner pour comprendre ses besoins, ses envies, ses fantasmes…

En fait pour créer sa sexualité de couple, il faut d’abord que chacun repasse par soi pour ensuite combiner les réponses.

L’hypersensibilité peut-être un vrai atout dans la sexualité et elle n’est pas toujours problématique, bien au contraire il est tout à fait possible de faire rimer plaisir avec hypersensibilité et sexualité !

L'essentiel pour se comprendre - Développement personnel - Assemble ton mode d'emploi
Hypersensible mode d'emploi : le livre

Soumettre un commentaire