fbpx
TOP
Hypersensible = Super-héros

Et si les hypersensibles étaient des super-héros ?

C’est l’histoire d’une maman hypersensible qui explique à son fils hypersensible également ce qu’est l’hypersensibilité. Elle lui parle de Superman, le super-héros. Superman est fort, il vole. Il voit la nuit, il voit à travers les objets et il entend tout. Comme l’hypersensible, certains de ses sens sont hyper développés. Alors certes, les hypersensibles ne savent pas voler et ne sont ni plus forts, ni moins forts que les non-hypersensibles, mais comme Superman, ils ont plein de supers-pouvoirs. 

Le pouvoir des sens

Hypersensible = scannerOn appelle cela l’hyperesthésie. C’est la capacité à percevoir tout ce qui se passe autour de soi. Il existe 5 types d’hyperesthésie.

Le pouvoir des yeux

Comme Superman, les hypersensibles ayant une hyperesthésie visuelle voit beaucoup de choses. Ils vont remarquer les moindres détails d’une pièce, d’un document, d’une personne… Comme un super détective, ils analysent rapidement tous ces détails. Ils font des liens, mémorisent des informations et comprennent des choses sur la personnalité de la personne, l’ambiance de l’endroit où ils sont… Ce processus se fait en arrière-plan dans leur tête. Ils n’ont pas conscience de tout ce qu’ils perçoivent et de tout ce qu’ils analysent. C’est inné pour eux.

Lorsque mon compagnon fait les courses (et ça arrive très souvent !), il aime bien acheter des choses que j’aime pour me faire la surprise dans la semaine. Sauf qu’il me suffit d’ouvrir une fois le frigo et le placard pour repérer toutes les surprises.

L’inconvénient de ce super-pouvoir, c’est que ces personnes peuvent rapidement ressentir de la gêne lorsqu’elles sont face à une lumière vive ou dans des endroits surchargés visuellement…

Le pouvoir des oreilles

Comme Superman, les hypersensibles ayant une hyperesthésie auditive ont une ouïe très fine. Ils sont capables d’entendre des sons que d’autres ne perçoivent pas. Comme le son d’un chargeur de téléphone, d’un radiateur ou des prises électriques. Comme un super-héros, grâce à leur flair, ils peuvent réagir plus rapidement dans certaines situations.

Personnellement, j’entends quand on oublie d’éteindre la plaque de cuisson.

Certains seront très sensibles aux bruits répétitifs, même lointains. Leur cerveau, n’ayant pas de filtre, ne peut mettre ce son de côté. Ce qui provoque parfois de fortes migraines ou une grande fatigue.

Le pouvoir du nez

Comme les animaux, les hypersensibles ayant une hyperesthésie auditive ont un odorat très développé. Ils peuvent reconnaître les ingrédients d’un plat rien qu’à l’odeur, repérer une fuite de gaz, ou un gâteau qui brûle très rapidement…

Il y a quelques années, mon compagnon (hypersensible aussi) s’est réveillé en pleine nuit, car il sentait une odeur de brûlé. Nous ne trouvions rien chez nous, mais l’odeur était effectivement assez forte. Nous avons appelé les pompiers et heureusement car deux étages en dessous la voisine s’était endormie en laissant cuire ses feuilles de thé sur la plaque de cuisson.

Le pouvoir du goût

Les hypersensibles ayant une hyperesthésie gustative ont un sens du goût très développé. Ils détectent en un rien de temps cet arrière-goût (affreux) d’alcool dans les chocolats, ou les ingrédients qui composent leur plat. En cas d’allergie chez eux ou un de leur proche, ils peuvent donc réagir très vite.

À l’époque où nous pouvions encore aller au restaurant, j’ai perçu dans un plat, un goût de parmesan. Une alerte se met à sonner dans ma tête, car ma maman déteste le fromage et à commandé aussi ce plat. Je demande alors au serveur s’il y a bien du fromage. Il m’assure que non. Il revient quelques minutes après un peu honteux et s’excuse. Ce jour-là, le chef avait décidé de mettre du parmesan. 

Le pouvoir du toucher

Les hypersensibles ayant une hyperesthésie kinesthésique réagissent fortement lorsqu’ils sont en contact avec certaines matières, substances. Leur peau peut réagir très rapidement par des rougeurs, irritations, démangeaisons…

Je suis quelqu’un de tactile. Je touche énormément les gens avec qui je suis en train de parler par exemple. C’est un réel besoin. Je crois que ça me rassure. Certaines personnes en sont sûrement gênées et j’essaye de faire attention à leur gestuelle pour savoir si c’est ok pour eux. Souvent, je m’excuse quand je suis tactile avec une personne que je connais depuis peu. Mais dès que je parle avec passion, en faisant des gestes, des mimiques et des bruits (on me compare parfois à De Funès), je sais que je vais toucher les gens, car j’oublie de me contrôler. Je vous laisse imaginer à quel point le Covid a pu me frustrer et me plonger dans la perplexité. Comme si j’avais perdu un sens en fait ! Je ne savais plus comment interagir ou réagir et j’ai dû m’adapter.

Lola

Le pouvoir de l’empathie

Hypersensible = empathiqueLes hypersensibles sont très empathiques. Ils ont la capacité de ressentir les émotions d’autrui. C’est un super pouvoir, car quand quelqu’un essaie de cacher qu’il est triste ou en colère, l’hypersensible va le percevoir et s’adapter à la situation.

La difficulté est qu’il a tendance à absorber les émotions des l’autre et à les ressentir lui-même.

Depuis que j’ai pris conscience de cette hyper-empathie, j’ai un système d’alerte dans ma tête. Quand je sens quelqu’un énervé, triste, ou qui me parle de quelque chose qui peut me toucher, l’alerte sonne dans ma tête. Je me visualise avec une sorte d’imperméable ou de parapluie virtuel et je suis vigilante à ne pas prendre l’émotion. Cette alerte me permet de conscientiser que l’émotion ne m’appartient pas.   

Le pouvoir de la sympathie

Je ne dis pas que les hypersensibles sont plus sympas que les non-hypersensibles. Cela n’a rien à voir. La sympathie, c’est avant tout la capacité à comprendre ce que l’autre vit. La faculté de se mettre à la place de l’autre. L’hypersensible est doté d’un grand sens de l’écoute et comprend aisément ce que les autres peuvent vivre et ressentir.

Mes clients me disent souvent qu’on se confie beaucoup à eux.

Le pouvoir du coeur

Hypersensible = grand-coeurL’hypersensible pense avec son cœur. Il est tout à fait capable de prendre des décisions rationnelles, mais quand l’émotionnel rentre en jeu tout est plus fort, plus juste, plus évident.

Personnellement, j’ai besoin de vivre émotionnellement quelque chose pour apprendre. Il y a quelque temps, j’étais dans le musée d’Alésia. Le musée retrace l’histoire d’Alésia de manière très factuelle. J’ai trouvé la première partie de la visite très longue et ennuyeuse (pardon pour le Musée). La seconde partie se passait sur le site archéologique, avec des vestiges, qui permettent de se projeter réellement dans la vie quotidienne des habitants du site. La sensation était complètement différente pour moi, j’ai adoré. Je vivais quelque chose d’émotionnel et j’ai retenu beaucoup plus de choses.

Le pouvoir des émotions

Hypersensible = émotifLorsque l’hypersensible ressent des émotions agréables, il a la capacité de les partager et de s’émerveiller de petites choses.

Le revers de la médaille, c’est que lorsqu’il ressent des émotions désagréables, elles sont également très fortes. Ce qu’il est utile de se rappeler dans ces moments-là, c’est que ces phases ne durent pas.

Le pouvoir de la réflexion

Hypersensible = intuitifL’hypersensible perçoit tellement de détails, qu’il a la capacité à réfléchir rapidement et voir ce qui se joue. Il réfléchit beaucoup. On lui reproche d’ailleurs très souvent qu’il réfléchit trop, mais c’est un réel pouvoir. Il sait se remettre en question. Il réfléchit pour comprendre les choses et sait (se) poser les bonnes questions.

 

Conclusion

Hypersensible = super-hérosHarry-Potter, Superman, Spiderman et tous les super-héros ont commencé par découvrir leur(s) super(s) pouvoir(s). Ensuite, ils ont appris à les utiliser. Harry Potter n’a pas volé du premier coup sur son balai. Spiderman n’a pas réussi du premier coup à propulser sa toile…

Comme ses super-héros, l’hypersensible a lui aussi besoin de découvrir l’ampleur de sa sensibilité pour la mettre à son service. Et c’est ce que je veux transmettre dans mes coachings. N’hésite pas à me contacter si tu veux en savoir plus.

Soumettre un commentaire