fbpx
TOP
Validation émotionnelle

La validation émotionnelle, un moyen d’apaiser ses émotions

“Ça va, il y a pire, t’abuses de t’énerver comme ça !
“Arrête de pleurer.
“Non mais là ça fait 2 ans, ce serait temps de passer à autre chose”
“T’as pas à te plaindre, il y a des gens qui sont dans une situation bien pire que toi.

J’imagine que tu as déjà dû entendre certaines de ces phrases. Est-ce que cela t’a aidé ou fait du bien ? Personnellement, à part me faire culpabiliser de ressentir ce que je ressens, et donc de me rajouter un sentiment inconfortable sur mon émotion déjà désagréable, je n’en vois pas l’intérêt. C’est de l’invalidation émotionnelle. Pas de panique, je t’explique tout ça.

La validation émotionnelle, c’est quoi ?

La validation émotionnelle n’est pas un nouveau mot ou concept à la mode. C’est un principe assez simple qui consiste à accepter les émotions que nous ressentons ou celles que les autres ressentent, sans dire “tu en fais trop” par exemple.

Toutes les émotions que nous ressentons sont justes. Ni nous, ni personne d’autre ne peut les contester ou les invalider.

Et l’invalidation émotionnelle alors ?

L’invalidation émotionnelle, c’est le fait d’aller à l’encontre de ses émotions en (se) disant qu’elles n’ont pas leur place, qu’elles ne sont pas légitimes d’exister.

Pourquoi est-il important de valider ses émotions ?

Je vais répondre à cette question par une autre question. Pourquoi avons-nous tendance à culpabiliser lorsque nous ressentons une émotion désagréable ?

Beaucoup d’entre nous ont appris à contenir nos émotions. Comme si les réprimer était la solution pour ne pas les ressentir. Toute émotion réprimée restera ancrée et s’accumulera à d’autres émotions ancrées jusqu’à ce que ça déborde.

Lorsque nous ne sommes pas bien, nous avons souvent besoin de partager notre émotion à un ou plusieurs proches. Nous recherchons du soutien, de l’écoute et une certaine forme de validation. Un petit “je comprends, c’est normal ce que tu ressens” fait un bien fou dans ces moments-là. Si nous arrivions à agir avec nous-mêmes comme avec nos propres amis, les choses seraient bien différentes.

Avant de reprocher aux autres d’invalider nos émotions, il me semble essentiel de valider ses propres émotions, d’accepter que si elles sont là, c’est pour nous faire passer un message bien particulier. Une émotion est là pour nous mettre en mouvement et nous permettre de répondre à un besoin. Une fois le besoin identifié, il suffit de trouver comment le nourrir et passer à l’action.

Comment valider ses émotions et celles des autres ?

  1. En acceptant que toute émotion ressentie est justifiée.
  2. En étant conscient.e qu’une émotion n’est pas figée dans le temps. Tout passe.
  3. En cherchant à comprendre le message que transmet chaque émotion.
  4. En agissant pour répondre à ce message.

 

Pour aller plus loin

Ce contenu vous a plu ?

Soutenez moi sur Tipee

Soumettre un commentaire